Un patrimoine dés-arboré

Formelles, les alertes de l’association Gwada Botanica, le martèlent : du gaïac au romarin bord-de-mer en passant par le dendé, nombre d’espèces d’arbres de Guadeloupe, à forte valeur patrimoniale, sont en voie de disparition.

L’Observatoire de l’arbre, un outil en cours d’installation en Guadeloupe

Parce que, comme le dit l’adage créole, « ti hach koupé gwo pyébwa », en dépit de l’ampleur du chantier, à force de petites actions, on peut arriver à ses fins.
C’est tout le sens du projet "Observatoire de l’arbre" porté au CAUE de la Guadeloupe, par Sonia JOSEPH, responsable du Pôle Environnement.
Il vise à valoriser le patrimoine arboré régional par la mise en place d’une plateforme de ressources, selon une approche pluri-disciplinaire associant paysage, patrimoine, culture, écologie, sciences...

JPEG - 3.6 Mo
JPEG - 3.8 Mo
JPEG - 4.8 Mo
JPEG - 323.6 ko

D’autres outils, du côté de la Seine et Marne

Outre les actions, la protection efficace de ce patrimoine arboré ne saurait se faire sans des outils d’aide à la décision, notamment le tout récent "Barème de l’arbre" mais surtout, une planification ad hoc.
À ces fins, nous relayons ici les travaux de nos confrères du CAUE de Seine-et-Marne, relatif à la protection des arbres, dans les PLU (ou les PLUi) via les articles L151-19 et L151-23 du code de l’urbanisme.

Fraîchement publiée en ce début d’année 2023, cette fiche conseil du CAUE77 associant indications et exemple de règlement, nous est proposée par Isabelle Rivière, Architecte-urbaniste ; Ophélie Touzé, Juriste et Augustin Bonnardot, Forestier-Arboriste.


Voir en ligne : CAUE77-Protection des arbres - PLU - PLUi

Haut de page