Le 1er Décembre 2016 prochain, l’Observatoire Régional de l’Énergie et du Climat (OREC) procédera à la restitution des chiffres clés du climat de l’année écoulée.
Cette présentation permettra d’apprécier l’évolution de ces données depuis la précédente étude, datant de 2014, mais aussi d’identifier le chemin restant à parcourir dans le contexte de réchauffement climatique que nous connaissons.

La vulnérabilité de nos territoires aux différents aléas et risques naturels se trouve sublimée depuis quelques années par un phénomène désormais admis par la majorité de la communauté scientifique : le réchauffement climatique.
Il importait donc tout particulièrement qu’une Guadeloupe, située sur la trajectoire de l’Hurricane Belt et en proie sur certains littoraux à une forte érosion côtière, dispose d’une structure d’observation de l’évolution du climat : l’OREC

L’OREC : OBSERVER POUR MIEUX AGIR

Par la collecte et la production de données, l’Observatoire Régional de l’Énergie et du Climat contribue à répondre aux questionnements des Guadeloupéens en matière d’énergie, de climat et de leurs interactions.
Stratégiquement, elle constitue un appréciable outil pour les collectivités dans l’élaboration de leurs documents d’urbanisme (PPE, SRCAE, SRIT, PCET
 [1]etc)

Pour ce faire, l’OREC compte sur l’appui d’un Comité de pilotage, composé de l’ADEME, de la DEAL, de la Région Guadeloupe, de Météo France Antilles Guyane et d’EDF Archipel Guadeloupe

L’Observatoire se fait fort d’un certain nombre de partenaires aussi bien

L’accès et le croisement de données est d’autant plus facilité pour l’OREC afin de produire ses études dont la dernière consacrée au climat a été publiée en 2014.

BILAN DE L’ÉTUDE ÉVOLUTION DU CLIMAT ET SES IMPACTS EN GUADELOUPE 2014 :

Cette étude confirmait la courbe tendancielle de l’évolution du climat guadeloupéen :

Une pluviométrie globalement normale en 2013 avec à signaler :

  • des dépassements de 15 à 30 % sur la conurbation pointoise et la Désirade.
  • deux périodes de déficit pluviométrique assez prononcé
  • trois épisodes pluvieux intenses

Les températures poursuivent quant à elles leur augmentation et tout particulièrement les minimales moyennes qui ont crû en Décembre de 1°C par rapport à la normale.

En termes de projection, la tendance est à un renforcement du contraste saisonnier avec une intensification de la sécheresse durant le Carême (10 à 40 % de précipitation en moins) et des précipitations pendant l’hivernage (10 à 60 % de précipitation en plus).

Le changement climatique, est l’autre élément saillant de cette étude :

À défaut d’un consensus sur l’élévation du niveau de la mer, l’augmentation de l’activité cyclonique ou le blanchissement corallien, indicateurs du réchauffement du climat ; l’étude met en exergue la régression de la superficie de nos mangroves.
Un dernier point qui devrait être approfondi de manière chiffrée et cartographiée.

Les impacts palpables du changement climatique :

En termes de dynamiques littorales face aux aléas ; l’évolution de la ligne de côte est visible notamment sur la plage de Cluny à Sainte Rose.
Pour autant, là encore, des études supplémentaires, dont celles menées actuellement par le BRGM, permettront de mieux jauger de l’équilibre entre érosion et accrétion côtière.

Autant de sujets que vous pourrez aborder lors de cette rencontre du Jeudi 1er Décembre non sans avoir préalablement pris connaissance de l’étude de 2014 :

PDF - 3.5 Mo

OBJET DE CETTE MATINÉE

En nous donnant l’occasion d’apprécier l’évolution des tendances et des chiffres depuis 2014, cette restitution s’articulera autour des axes suivants :

  • Présentation des chiffres clés du climat : Bilan gaz à effet de serre 2013
  • Présentation du profil de vulnérabilité de la Guadeloupe face au changement climatique
  • Analyse de la vulnérabilité par domaine d’activité (parole d’expert) :
  1. La pêche et l’aquaculture (CRPMEM)
  2. Le tourisme (CTIG)
  3. La santé (ARS)
  4. La ressource en eau (BRGM)

À VOS AGENDAS !!!

Rendez vous donc le Jeudi 1er Décembre 2016 à l’Hôtel de Région à Basse-Terre de 9h30 à 13h00 pour cette présentation par l’ OREC des Chiffres clés du climat.

INSCRIPTION

Inscrivez vous avant le 28 Novembre 2016 par renvoi du bulletin dûment rempli :

PDF - 856.3 ko

CONTACT

Amélie BELFORT
Observatoires Régional de l’Énergie et du Climat (OREC)
Synergîle
amelie.belfort chez synergile.fr
0590 94 48 52


[1La réglementation impose aux collectivités de plus de 50 000 habitants la mise en place d’un plan climat énergie territorial (PCET) qui a pour vocation de contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre, mais également de permettre l’adaptation au changement climatique des territoires concernés.
Source : http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/Guide_PCET.pdf ...)

Haut de page