Depuis sa création en 1981, le CAUE de la Guadeloupe œuvre à la promotion de la qualité architecturale par l’organisation d’actions offrant un surcroît de visibilité aux réalisations des praticiens guadeloupéens.
C’est l’objet de l’exposition « L’Architecture du XXI ème siècle, le Patrimoine de Demain »qui depuis 2014 ponctue l’arpentage de l’Archipel, de papillonnages dans l’Arc antillais...

PROMOUVOIR L’ARCHITECTURE, UNE MISSION DU CAUE

En termes d’expositions, le CAUE de la Guadeloupe a, depuis 1982, organisé :

  • 1986, « Gwadloup an tan lontan, jodi jou », présentée d’abord à Pointe-à-Pitre
  • 1986, « Le développement de la Guadeloupe », à la Maison de la Radio(Paris)
  • 1987, « La maison individuelle, vue par l’Archi », à Pointe-à-Pitre puis ailleurs
  • 1989, « La vie dans la Cité », présentée à Pointe-à-Pitre puis sur tout le territoire
  • 1997, « Guadeloupe, Architecture vernaculaire » ici et à l’Unesco(France), cette dernière étant encore utilisée lors des actions pédagogiques du CAUE.

CONCOURS ET CONTRIBUTIONS

En 2014, le CAUE créait cette exposition qui se veut une rétrospective des grands projets issus des concours d’architecture de Guadeloupe entre 2010 et 2013.
Amendée en 2015, elle a reçu le soutien de la DAC [1], la DéAL [2], le CROAG [3], la Maison de l’Architecture et la FCAA [4].
Outre la défense de la qualité architecturale, cette exposition instruit des enjeux et avantages du mode de passation des marchés publics qu’est le concours.

2017, ANNÉE DE CONQUÊTE ?

À ce jour, une grande variété de sites ont accueilli l’exposition itinérante :

  • En Guadeloupe, sa version intégrale [5] a d’abord été présentée au grand-public au MACTe en septembre 2015 tandis qu’en Octobre 2016 un extrait [6] a été présenté à Basse Terre lors des Journées Nationales de l’Architecture.
  • À l’international, Haïtifut le premier pays à recevoir l’exposition lors de la IXème Biennale de l’Architecture des 2 et 3 Octobre 2015 organisée par la FCAA. En mars 2016, c’est la Jamaïque qui accueillit l’expo ainsi que les architectes Emile Romney, Marc Jalet et Pascal Berthelot et l’animateur du RUDG lors de l’Architects’ Week du JIA [7]

L’année 2017 sera donc l’occasion de poursuivre le périple entamé par cette exposition à travers des étapes sur le territoire guadeloupéen comme ailleurs...
Première pour l’exposition au Mémorial ACTe en 2015
L’étape jamaïcaine en Février 2016


[1Direction des Affaires Culturelles

[2Direction de l’Environnement de l’Aménagement et du Logement

[3Conseil Régional de l’Ordre des Architectes de la Guadeloupe

[4Federation of Carribean Associations of Architects

[5La version intégrale de l’exposition compte 172 Planches, 24 Projets Architecturaux répartis sur 11 communes et 14 projets présentés par leurs concepteurs dans des interviews filmées

[6Cette version allégée commandée par le maire de Basse Terre Mme Marie-Luce PENCHARD, présentée à la Maison de l’Architecture et du Patrimoine de la Ville, compte 18 projets, réalisés ou en cours de réalisation, tels que le nouveau Centre Hospitalier Universitaire des Abymes, le Stade De Saint-Louis de Marie-Galante ou l’École maternelle et élémentaire de Baillargent (Pointe Noire)

[7Jamaican Institute of Architects

Haut de page